Blackout du Net en France

Archive pour 2008

La misère du Monde et le chauvinisme français…

Comme moi vous avez tous maintes fois entendu la ritournelle :

La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde.

Ce à quoi on est tenté de dire « certes » tellement ça parait évident…la misère est tellement répandue en ce Monde que de toute façon le territoire français ne serait pas assez vaste pour cela.

Par contre cette devise implique un préjugé : la misère du Monde souhaite être accueillie en France. C’est vrai que notre pays est si formidable : paysages, culture, richesse et « sens » de « l’hospitalité » « sans borne » de ses habitants…en  fait ça m’a toujours fait penser aux paroles d’une chanson de Brassens :

La ballade des gens qui sont nés quelque part

Dans cette chanson Brassens charrie un peu les chauvins de tout bord qui sont persuadés que

(…)le crottin fait par
Leurs chevaux même en bois rend jaloux tout le monde

Qu’en est-il alors ? Cette France que nous admirons tant (j’en fais partie) est-elle si aimable ? Et comment est-elle perçue par ceux qui ne sont pas (encore) tombés sous son charme ? La misère du monde souhaite-t-elle venir s’enrichir chez nous ?

Un article du quotidien algérien Liberté apporte un élément de réponse. Ce journal a récement effectué un sondage sur le phénomène des « harragas », les migrants clandestins. Comme l’Algérie est une ancienne colonie française on sait que ses migrants sont tentés de rejoindre la terre de l’ancien pays colonisateur, ce phénomène est très ancien, au moins autant que la colonisation. C’est donc fort logique que les algériens tentés par l’expatriation, un habitant sur deux, souhaitent rejoindre le territoire français…

Or en détail l’on s’apperçoit que sur cette moitié d’lagériens tentés par l’expatriation, seul un sur dix rêve de la France. Ils sont 40% tentés de partir vers l’Espagne, 17% vers Italie, encore plus de 11% à rêver de Grande Bretagne et seulement 10% à penser sympa de nous rejoindre, soit à peine 5% de la population algérienne. Voilà qui devrait permettre au lecteur de calmer à l’avenir le prochain chauvin qui osera déclamer d’un ton solennel :

La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde

Qu’il se rassure, la France a changé et les gens du dehors s’en sont rendu compte, notre beau pays ne fait plus rêver leur misère.

Pourtant nombre d’entre eux ont de la famille française, ils y ont des contacts, des attaches même pour certains…alors qu’est-ce qui motive ce dés-amour des jeunes algériens pour notre beau pays ? Peut-être nos villes et nos villages souffrent d’un terrible défaut, dont nous parlait déjà ce brave Georges :

Ils n’ont qu’un seul point faible et c’est être habités
Et c’est être habités par des gens qui regardent
Le reste avec mépris du haut de leurs remparts
La race des chauvins, des porteurs de cocardes
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Une autre question subsiste, qu’est-ce qui motive un tel besoin de quitter la mère patrie pour 50% des algériens ? Quel aspect positif la colonisation a-t-elle eu pour qu’aujourd’hui encore ce pays peine tant à retenir ses habitants face aux chimères du bon vivre chez nous ? Quelle responsabilité notre patrie porte dans la situation de ce pays ami ?

L’Algérie ne fait certes plus partie des pays champions de la misère, mais le souhait d’expatriation de ses habitants convenait à merveille pour illustrer cet article. L’Afrique noire ne rêve plus non plus de France, les autres pays européens et maintenant même les États Unis ont su conquir le coeur des afriquains, il est vrai qu’il n’y a qu’un Brice Hortefeux sur cette Terre et qu’il est chez nous.

…Schijo




A vendre…

A quoi servirait un blog si on ne pouvait y faire sa pub ?

Donc je vends :

2 zooms Minolta AF état neufs, un 28-80 et un 70-210

1 zoom sigma 28-105 (minolta AF) qui a de la bouteille mais qui marche encore impeccable

1 reflex canon T90 super état avec 2 objos, un flash et la notice.

A voir sur ebay

VENDU

Jo.




Le SMSpam..

C’est un article de rue89 qui me fait réagir (il serait bon que je diversifie un peu mes lectures)…où l’on reparle des hoax et de leur variantes par SMS. Les salles de repos n’ont pas fini de fleurir d’affiches nous promettant monts et merveilles ou les pires désolations, ça en surprend encore quelques-uns, c’est déjà une info.

Le phénomène du hoax n’est pas nouveau, il devait même déjà exister avant l’invention d’Internet, à l’époque des colporteurs et autres saltimbanques, il a bien du faire voyager quelques légendes…dont certaines persistent sans doute toujours. Son apparition sur le GSM n’est que la conséquence des capacités virales de l’outil SMS, comme un mail, rien de plus simple à transférer, surtout avec les forfaits « SMS illimités », comme c’est gratuit profitons-en, répandons toute la merde…Rien d’étonnant donc à ce que tous les hoax du type courriel trouvent leur équivalent en moins de 160 caractères. Après l’ourson diabolique qui va détruire votre beau système microsoft, le code avec un « # » qui va exploser votre facture de téléphone. Si déjà j’avais trouvé pervers d’aller vérifier l’allure de l’icône d’un exécutable du dossier Windows (pour l’utilisateur lambda, cible de ce hoax), que dire de ce qui pourrait amener un utilisateur à taper sur son téléphone un code envoyé sans avoir été sollicité et selon les instructions d’un inconnu ? Je ne suis pas convaincu que grand monde aurait de toute façon suivi de telles instructions (ne brisez pas mon rêve).

Pas grave : après que le SMS ait fait quelques millions de fois le tour de la planète, engraissant par là même quelques trop gros actionnaires de compagnies de télécommunication, voilà que le démenti, connu depuis plus de 5 ans, va à son tour consommer les mêmes ressources pour rassurer le pauvre quidam qui ne s’en inquiétait plus depuis longtemps.

Pendant ce temps fleurissent sur les GSM une multitude de textos vous reprochant de n’avoir point rappelé « Jimmy » (non, vous ne connaissez pas de Jimmy), lequel appelle justement d’un numéro très surtaxé, fleurissent nombre de textos vous annonçant avoir gagné, sans avoir joué, une croisière de milliardaire à une loterie qu’il faut rappeler à un numéro lui aussi très surtaxé. Si j’ai toujours admis qu’il était assez difficile de lutter contre les hoax par courriel du fait même du taux important de pénétration de la stupidité dans la population, je ne comprends pas l’absence de lutte contre ces sociétés qui encaissent les millions d’€uros qui leur sont reversés par les opérateurs de téléphonie.

Les chaines et les hoax voyagent grâce au relais opéré par les internautes les moins réfléchis, les spams traditionnels sont la plus-part du temps envoyés par des PC zombie infectés à l’insu (pas toujours) de leur « utilisateur », mais le spam par SMS est bien facturé d’une façon où d’une autre à l’expéditeur, lequel a bien du signer à un moment un contrat avec des clauses de sanction en cas d’usage frauduleux du service…non ? Le bénéficiaire de la surtaxe du 08XXXXXX69, dispose bien d’un compte en banque pour recevoir les versements effectués par mon opérateur de téléphonie ?

Aujourd’hui on peut pister l’internaute qui télécharge la dernière daube de la faculté des étoiles et prévoir un système de sanctions automatiques à son égard. Comment ces quelques sociétés qui doivent satisfaire à quelques exigences administratives pour pouvoir retirer bénéfice de leur exactions peuvent-elles être intouchables ? Quel intérêt particulier permet la pérennité de ce système d’arnaque à grande échelle ?

Comment expliquer que l’on laisse fleurir des société anonymes avec des capitaux ridicules dont le seul marché s’établit sur la crédulité de leur clients et des clients de leurs clients ? Quelque opérateur leur fournit bien un numéro ? Comme le titulaire d’un nom de domaine s’engage à respecter certaines règles (et la lutte contre les pourriels en fait partie), le titulaire d’un numéro d’appel devrait se voir sanctionner si son service ne sert manifestement qu’a encaisser les fruits d’une arnaque visant les populations les fragiles économiquement. Une arnaque qui est au SMS ce que le fishing est au courriel.

Le gouvernement pour répondre à ce problème a mis en place une plateforme où transférer vos SMS, certes pas surtaxée mais tout de même payante afin de garantir aux opérateurs un nouveau revenu dans le cadre d’une lutte contre leur propre malhonnêteté…ils n’ont pas su garantir leurs usagers contre les prestataires indélicats qu’ils rémunèrent ? Qu’à cela ne tienne, engraissons les encore en générant un flux de plusieurs dizaines milliers de SMS par mois !

Je crois que la satisfaction des actionnaires des opérateurs de télécommunications passe avant la protection la plus élémentaire du citoyen.

…Schijo




Global Orgasm…

Même si les fondements scientifiques de cette expérience semblent un peu foireux, on reconnaitra tous qu’il ne devrait pas y avoir de mal à tenter de suivre le mouvement.

En ce sens le Blogajo apporte son soutient au mouvement « orgasme global pour la paix« , allez-y une petite visite, laissez-vous convaincre et faites garder les enfants pour dimanche midi.

Jo.




RealTV à la prison…

Personne n’y a échappé, avant les fêtes il faut bien penser un peu aux autres alors tous vos journaux reprennent en chœur la nouvelle : des détenus sont parvenus à filmer Fleury Mérogis de l’intérieur ! Des réalisateurs ont décidé d’en faire un film documentaire qui sera peut-être diffusé ultérieurement…quand on pourra vous dire « ça c’était il y a des années, aujourd’hui tout à changé ».

A quoi bon tous ces commentateurs offusqués qui semblent découvrir aujourd’hui les conditions épouvantables de détention, telles que si on réservait le même sort à des animaux la SPA porterait plainte ? Les prisons françaises sont dans un état déplorable, surpeuplées, abandonnées… l’OIP ne cesse de tirer la sonnette d’alarme depuis des années, mais jamais au grand jamais un grand débat sur la détention :

une prison en France c’est juste une cage dans laquelle on mets celui qui ne s’est pas soumis aux lois de la république et pires sont les conditions, plus ça le dissuadera d’y retourner…

Depuis tant d’années que dans tant de pays ce modèle a prouvé son inefficacité nous en sommes toujours là : prétendre que des conditions de détention inhumaines serait LA solution pour amener les délinquants et criminels à « rentrer dans le droit chemin ». C’est sûr : envoyer un jeune pratiquant du vol alimentaire à l’étalage en prison alors qu’on n’a jamais vraiment essayé de lui donner d’autres moyens de se nourrir ça le renseigne sur l’état de notre société, sur la valeur des devises inscrites au fronton de la république « liberté, égalité, fraternité ».

Liberté de subir les lois iniques votées par ceux qui bénéficient de l’immunité. Liberté de payer toujours et encore plus pour un système sécuritaire pas même foutu de garantir la sécurité des moyens de survie pour chacun…elles sont belles les caméras de vidéo surveillance qui veillent sur votre voiture flambant neuve, la vitrine du bijoutier et restent aveugles devant le SDF qui se meurt de faim et de froid. Elle est belle la liberté qui raccompagne à la frontière le grand-père qui a été chercher à la sortie de l’école sa petite-fille française. Elle s’exprime au plus haut niveau la liberté à Fleury Mérogis, comme dans n’importe quelle prison ou autre centre de « rétention »…

Égalité quand celui qui, par ses détournements et abus de biens sociaux, aura plongé des milliers de familles dans la misère se retrouve bénéficiaire d’une suite royale dans le quartier VIP à la santé et quand le crève la faim qui aura juste chapardé pour se nourrir se retrouve parqué entre un tueur et un violeur dans une cellule prévue pour une seule personne. Égalité quand celui qui a fait le plus de mal à la société reçoit les égards des médias, se voit convier sur les plateaux de télés dès sa sortie et quand le petit délinquant est re-balancé dans la rue sans autre moyen de subsistance que ceux jugés illégaux par ceux qui ne sont pas soumis à la loi.

Fraternité quand on enferme ses concitoyens dans des oubliettes où l’on ne laisserait pas entrer son chien, où l’on ne laisserait pas son voisin enfermer un animal sans appeler la SPA.

Les personnes qui sont condamnées à des peines de prison ont pour la plupart commis une faute préjudiciable à la société et la règle est que celle-ci les condamne à une peine d’enfermement pour tenter d’obtenir réparation de son préjudice. Si, le fait que quelqu’un soit enfermé est capable d’apporter réparation à la société, j’aimerais que l’on m’explique par quel principe : un détenu ne rapporte rien à la société ni au pays, un détenu coûte de l’argent, un détenu n’a pas d’action sur la société puisqu’il en est complétement exclu. S’il ne peut, de part son état de détenu, agir sur la société, il ne peut apporter réparation de quoi que ce soit. Il est juste là pour satisfaire le besoin de vengeance qu’éprouve le public face au préjudice qu’il a, éventuellement, subi.

Depuis tant de siècles que les lois et les sanctions existent, pourquoi n’avons nous jamais eu de débat majeur sur la sanction pénale, ses buts et ses fondements ? Au 21ème siècle seule la solution de l’enfermement qui n’a cessé de démontrer son inefficacité reste envisagée par le législateur. Rien n’est réfléchi ou tenté pour trouver des sanctions qui permettraient effectivement à l’ex détenu de dire « j’ai payé ma dette, la société et moi sommes quittes ». Tout par contre est fait pour que le délinquant subisse toute sa vie le poids d’une faute, faute qui a été commise parce que la société n’a pas réussi à convaincre l’individu de la pertinence de ses règles. Car c’est de cela qu’il s’agit : comment dans la prévention, mais aussi dans la répression, la société peut-elle convaincre l’individu que ses lois ont un sens et qu’il est de l’intérêt commun, donc aussi de la somme des ‘intérêts individuels, que celles-ci soient respectées.

Une sanction devrait être constructrice, notre système carcéral est destructeur, en cela il empêche l’individu de se construire une personnalité en accord avec les règles de la société. Essayer de « rééduquer » les délinquants et criminels avec notre prison c’est comme essayer d’éteindre un feu avec de l’essence.

…Schijo




“L’Europe m’a changé…”

Une fois de plus nul n’aura échappé à l’apparition d’une grande réthorique marxiste dans le discours d’un droitiste.

L’omniprésident de nos voisins français l’a dit à propos de son mandat de président de l’Europe (cette multinationale dont nous sommes aussi voisins), il est très fier d’avoir pu changer l’Europe et reconnais :

«je pense que cette présidence m’a changé»

Ni lui, ni ses plumes ne peuvent ignorer qu’il s’agit de la définition du travail selon Marx :

«Une interaction entre l’homme et son environnement»

Car si dans un travail l’homme réussit à changer son environnement, le travail implique aussi une action sur l’homme, toujours selon Marx, ce qui signifie que l’on ressort du travail après avoir subit une action de environnement, laquelle action entraine un changement dans notre état d’être humain.

Sarkozy est donc venu hier soutenir les théories marxistes, par sa déclaration d’avoir été changé par la présidence de l’Europe, travail qu’il a fourni pendant 6 mois (vivement la retraite, hein ?)…

Je ne sais pas si le travail de Marx ne pouvait subir pire injure que d’être ainsi démontré par le plus…(le lecteur complètera selon son humeur personnelle)

A quand la prochaine surprise ?

Schijo…




Des pains de dynamite ?!?…

Nous avons tous eu le droit à l’info en boucle depuis hier…des pains de dynamite ont été découverts dans un grand magasin d’une grande capitale…

Je vais livrer une première info à nos journaleux de toutes crèmeries…la dynamite se présente sous forme de bâtons, pour les pains voir plutôt du côté des explosifs militaires. La dynamite inventée par ce cher Nobel est une présentation plus stable de la nitroglycérine. C’est un bâton enroulé dans du papier. Il n’a d’ailleurs quasiment pas été utilisé militairement, c’était plutôt un produit destiné à la construction, la démolition et l’extraction minière, voire il fut un temps à la spéléologie.

Maintenant que nous savons que la dynamite ne mange pas de pain, qu’en est-il des revendications ? Un groupe terroriste islamiste afghan, non al-quaïdien, à la rhétorique pseudo révolutionnaire…sacré cocktail…explosif sans doute.

Nous voilà donc en présence d’un groupe afghan de portée internationale qui non content d’avoir su échapper au monopole al-quaÏdien sur le terrorisme islamiste, se permet de mêler le mot révolutionnaire à une revendication religieuse et nationaliste…Voilà qui porte autant de non-sens que le fameux “socialisme chrétien” de celle qui a porté furtivement les espoirs de près de la moitié de la France.

Voilà tout : de nos jours la droite cite Jaurés, s’inspire de Marx (pour la rhétorique uniquement), la gauche en appelle aux valeurs chrétiennes, fait siens le libéralisme et la dictature du marché, et les terroristes fanatiques religieux s’opposent en révolutionnaires au capitalisme.

Enfin heureusement les ministres veillent et MAM émet des doutes sur la revendication…pas sur la supposée tentative d’attentat par contre ? Celle-ci prend quand même pour base un explosif considéré comme particulièrement stable et dénué de mécanisme de mise à feu. En théorie, un bâton de dynamite sans détonateur si il est placé dans un feu est censé bruler sans exploser.

Allez un petit lien wiki

Schijo…




Non-droit à l’image…

Pour commencer, une devinette :

Quelle est la différence entre une démocratie et une dictature ? (réponse en bas de l’article)

C’est une dépêche de l’AFP qui nous l’apprend…une fois n’est pas coutume…

Deux de leurs photographes se sont vus livrés à la vindicte de compagnies républicaines de (d’in)sécurité. Alors qu’ils couvraient la manifestation  lycéenne de Lyon mardi 16, ces derniers ont été sommés par les policiers d’arrêter de prendre des photos et ils ont du effacer les clichés déjà réalisés. Si déjà ces faits devraient tous nous inquiéter au plus haut point, le pire est qu’il aura falu une démarche de l’intersyndicale et de la SDJ pour que l’AFP révèle ces faits. Lesquels se sont bien passés de nous rappeler qu’aujourd’hui on ne trouve plus de journalistes capables de refuser d’obtempérer à ce type d’orde abusif.

On aurait pu penser qu’une entreprise de presse d’une telle envergure mettrait un point d’honneur à défendre ses honnêtes travailleurs qui vont chercher l’information sur le terrain et nous rapportent ce qui reste le plus difficile de faire mentir : des clichés. Mais non aujourd’hui les patrons de presse, et ce quels qu’ils soient ont très bien intégré l’autocensure qui leur a été demandée, ils taisent toute information qui pourrait conduire à penser qu’il existerait aujourd’hui en France un genre de censure…alors si ce n’était la pression syndicale nul n’aurait été informé que les CRS ont aujourd’hui le pouvoir de choisir quelles images d’une manifestation seront publiées.

On comprend bien quel est le but de priver les citoyens des images des manifestations lycéennes…il serait dommage qu’ils puissent constater d’eux-même la mobilisation et la non-violence de ces jeunes. Il sera ainsi beaucoup plus facile de dire au 20 heures que la violence est encore montée d’un cran, depuis le temps que ce refrain nous est répété elle doit avoir atteint de ces sommets…un article sur rue89.

Pour la réponse à la devinette :

Dans une démocratie un journaliste obéit quand on lui dit de fermer sa gueule.

Schijo…

Petite mise à jour : Rue89 en parle ici




Bonjour tout le monde !

Comme tout blog il s’agit ici avant tout de causer pour ne rien dire…mais qui sait ? Nul n’est à l’abri de sortir une réflexion intelligente au moment où il s’y attends le moins…

Pour démarrer une promesse qui n’engage que ceux qui y croient :

“Je ferais des mises à jour régulièrement”

Sinon je peux tout de même vous recommander la rubrique des actus schijo, un fil schizophrénique d’actualités, vous pourrez par ailleurs trouver ici des nouvelles du monde de Jo, des infos sur les mises à jour du domaine pages-perso.net et tout un tas de bric à brac en vrac.

Bonne visite,

Jo.




  • Nuage de tags

  •  

    • 2016 (1)
    • 2015 (5)
    • 2013 (5)
    • 2011 (1)
    • 2010 (27)
    • 2009 (155)
    • 2008 (9)
  • ACTA