Blackout du Net en France

A propos des grêves de transports en commun…

Ça m’a toujours trop saoulé d’entendre les usagers/clients se plaindre des grêves et se positionner en victime comme on nous les montre toujours lors de ces mouvements sociaux.

Par définition un gréviste n’empêche personne d’aller travailler. Il cesse de travailler. Dans le cas d’un chauffeur de bus : il cesse de transporter les autres jusque leur .

Il est toujours facile de se plaindre d’être empêché de ci, de ça quand des salariés veulent défendre leurs droits. Il est moins facile d’essayer de comprendre les difficultés de l’autre.

Si un chauffeur de bus doit s’empêcher de cesser le travail pour ne pas empêcher l’usager/client de se rendre au sien : il s’empêche de défendre ses droits.

La victimisation (prise en otage, etc…) de l’usager/client empêche le salarié de se défendre.
A savoir si être empêché de se rendre facilement sur son lieu de travail est plus ou moins grave qu’être empêché de défendre ses droits…chacun jugera en fonction de ses propres valeurs.

Une autre solution serait d’être davantage solidaire au quotidien et d’essayer de comprendre les difficultés rencontrés par les travailleurs dont dépend notre bien être…mais ça n’est pas à la mode.

Jo.


Une réponse à “A propos des grêves de transports en commun…”

  1. francois



    evidement je suis a fond dans ce sens… mais ce qui me fait le plus peur ce n’est pas que des gens se plaignent des grevistes c’est que c’est surtout ceux là qu’on montre au journal de 20h et que tout le monde gobe cette machination. tous lobotomisés??????????? a croire… de plus a force de gaver les eponges devant leurs écrans elles ne réagissent meme plus aux évidences. ainsi on pille la sécu, la retraite et toutes les caisses pour remplir les poches des plus riches et plus personne ne réagit. ca commence a me saouler sévère…

Laisser une réponse.

  • Inscription
  • *

    • Nuage de tags

    •  

      • 2016 (1)
      • 2015 (5)
      • 2013 (5)
      • 2011 (1)
      • 2010 (27)
      • 2009 (155)
      • 2008 (9)
    • ACTA