Blackout du Net en France

Home

Habile Opération de Manipulation Électorale.

Le score des « verts » et de leur icône sphinxienne, Dany « le rouge » daltonien, en a surpris plus d’un…même  certains membres du gouvernement ont feint la surprise avec talent.

D’autres, dont votre serviteur y voient le résultat, tout mécanique, de la diffusion à grande échelle du film Home. Cette production de Besson et de PPR (Pinault, Printemps, la Redoute) a en effet été diffusée très exactement 36 heures avant l’ouverture des bureaux de vote pour les élections européennes.

Certes le 5 juin était la date de la journée mondiale de environnement, jusque là restée complétement inconnue. Mais qu’en est-il des demandes insistantes de Borlo aux préfets pour organiser des projections de ce film ? Les préfets qui avaient justement la charge de l’organisation de ces élections, comme toujours. Le raccourci fait par JL Borlo, ne peut-il être considéré comme un acte manqué ? Et s’il avait juste mélangé les deux parties d’un plan en deux volets distinct…pourquoi pas s’il consomme autant qu’on le prétend ?

Avant de critiquer cette diffusion, ce film, et le moment ; j’ai voulu moi-même voir ce film. Idée saugrenue ! Déjà Home n’a été diffusé que le vendredi 5 dans la soirée, je tenais trop à préserver la clairvoyance de mon vote pour m’exposer à un contenu aussi partisan à la veille des élections. Qu’a celà ne tienne le film était aussi diffusé sur Internet, sur Youtube, et en HD, s’il vous plait. Encore une fois cette diffusion était limitée dans le temps. Grâce aux miracles des méandres d’Internet, il m’a été possible de le voir hors délai. Le constat est implacable : ce film est a lui seul capable de réveiller chez le peuple la fibre écologique anesthésiée par la crise financière internationale.

Besson serait-il capable de participer à une telle manipulation ? On a déjà vu que l’industriel de la réalisation et de la production cinématographique était capable de venir en renfort aux décisions sarkosiennes. Il s’est en effet illustré en février dernier en attaquant Free et le concept de « free culture » qu’il traduit volonto-maladroitement par « culture gratuite » au lieu de « culture libre ».

Home, un film écolo ? Le message du film est clair « la Terre a reçu le miracle de la vie et l’homme est en train de sacrifier le vivant, la réaction est urgente ». Et tout le film de dénoncer les activités humaines polluantes, transport, recherche de production a bas coût, société de consommation…Il n’empêche Home a été financé par PPR, le grand groupe de luxe français, celui qui compte dans ses principaux clients; les principaux décideurs de notre monde. PPR pourrait-il envoyer un message contraire aux intérêts de ses clients sans avoir à craindre des retombées négatives  ? Si ce film modifiait les rapports que le peuple entretient avec la consommation quel serait l’impact sur la clientèle de PPR ? C’est la société de consommation dans sa boulimie de produits qui alimente la croissance nécessaire à l’enrichissement des clients de PPR.  Le groupe PPR détient en effet les principales marques de luxe et de vente par correspondance, ce serait schizophrène que de chercher mettre fin à la société de consommation…PPR ne brille d’ailleurs pas habituellement par son respect de l’environnement, en 2007 rien que pour les marques Conforama, La Redoute, la Fnac et Yves Saint-Laurent le groupe a émis près de 400 000 tonnes de CO2, dont la majeure partie imputable aux transports (en raison des nombreuses importations, notamment de Chine).

Yann Arthus Bertrand, un écolo ? L’homme qui pour nous « offrir » ses magnifiques images de notre planète vue du ciel n’hésite jamais à sauter d’un jet dans un hélicoptère…le père de Good Planet qui propose aux industriels émettant trop de CO2 de verser une écotaxe pour financer une bonne action écologique…Good Planet dont les principaux financiers en 2008 étaient BNP Paribas et la compagnie Air France (dont l’état est actionnaire à 16%)…

Yann Arthus Bertrand scientifique ? Les critiques sur les affirmations erronées dans les narrations du film n’en finissent plus de pleuvoir…comme sur Agoravox.

Par ailleurs Patricia Barbizet, Directeur général d’Artémis, siège au conseil d’administration d’Air France et est présidente du conseil de surveillance du Groupe PPR…et administratrice de TOTAL (elle est membre du CA depuis le 16 mai 2008), TF1, Bouygues, etc…

Et on voudrait me faire croire que tout ce beau monde aurait subitement vécu une prise de conscience écologique ? A moins qu’il ne s’agisse une fois de plus d’une Habile Opération de Manipulation Électorale…

PS : Home dans sa version espagnole a comme narratrice Salma Hayek, si vous ne comprenez pas l’espagnol et que vous zappez le générique de début avec son nuage de marques, ça en deviendrait presque regardable…


Laisser une réponse.

  • Inscription
  • *

    • Nuage de tags

    •  

      • 2016 (1)
      • 2015 (5)
      • 2013 (5)
      • 2011 (1)
      • 2010 (27)
      • 2009 (155)
      • 2008 (9)
    • ACTA