Blackout du Net en France

Le SMSpam..

C’est un article de rue89 qui me fait réagir (il serait bon que je diversifie un peu mes lectures)…où l’on reparle des hoax et de leur variantes par SMS. Les salles de repos n’ont pas fini de fleurir d’affiches nous promettant monts et merveilles ou les pires désolations, ça en surprend encore quelques-uns, c’est déjà une .

Le phénomène du hoax n’est pas nouveau, il devait même déjà exister avant l’invention d’Internet, à l’époque des colporteurs et autres saltimbanques, il a bien du faire voyager quelques légendes…dont certaines persistent sans doute toujours. Son apparition sur le GSM n’est que la conséquence des capacités virales de l’outil SMS, comme un mail, rien de plus simple à transférer, surtout avec les forfaits « SMS illimités », comme c’est gratuit profitons-en, répandons toute la merde…Rien d’étonnant donc à ce que tous les hoax du type courriel trouvent leur équivalent en moins de 160 caractères. Après l’ourson diabolique qui va détruire votre beau système microsoft, le code avec un « # » qui va exploser votre facture de téléphone. Si déjà j’avais trouvé pervers d’aller vérifier l’allure de l’icône d’un exécutable du dossier Windows (pour l’utilisateur lambda, cible de ce hoax), que dire de ce qui pourrait amener un utilisateur à taper sur son téléphone un code envoyé sans avoir été sollicité et selon les instructions d’un inconnu ? Je ne suis pas convaincu que grand monde aurait de toute façon suivi de telles instructions (ne brisez pas mon rêve).

Pas grave : après que le SMS ait fait quelques millions de fois le tour de la planète, engraissant par là même quelques trop gros actionnaires de compagnies de télécommunication, voilà que le démenti, connu depuis plus de 5 ans, va à son tour consommer les mêmes ressources pour rassurer le pauvre quidam qui ne s’en inquiétait plus depuis longtemps.

Pendant ce temps fleurissent sur les GSM une multitude de textos vous reprochant de n’avoir point rappelé « Jimmy » (non, vous ne connaissez pas de Jimmy), lequel appelle justement d’un numéro très surtaxé, fleurissent nombre de textos vous annonçant avoir gagné, sans avoir joué, une croisière de milliardaire à une loterie qu’il faut rappeler à un numéro lui aussi très surtaxé. Si j’ai toujours admis qu’il était assez difficile de lutter contre les hoax par courriel du fait même du taux important de pénétration de la stupidité dans la population, je ne comprends pas l’absence de lutte contre ces sociétés qui encaissent les millions d’€uros qui leur sont reversés par les opérateurs de téléphonie.

Les chaines et les hoax voyagent grâce au relais opéré par les internautes les moins réfléchis, les spams traditionnels sont la plus-part du temps envoyés par des PC zombie infectés à l’insu (pas toujours) de leur « utilisateur », mais le spam par SMS est bien facturé d’une façon où d’une autre à l’expéditeur, lequel a bien du signer à un moment un contrat avec des clauses de sanction en cas d’usage frauduleux du service…non ? Le bénéficiaire de la surtaxe du 08XXXXXX69, dispose bien d’un compte en banque pour recevoir les versements effectués par mon opérateur de téléphonie ?

Aujourd’hui on peut pister l’internaute qui télécharge la dernière daube de la faculté des étoiles et prévoir un système de sanctions automatiques à son égard. Comment ces quelques sociétés qui doivent satisfaire à quelques exigences administratives pour pouvoir retirer bénéfice de leur exactions peuvent-elles être intouchables ? Quel intérêt particulier permet la pérennité de ce système d’ à grande échelle ?

Comment expliquer que l’on laisse fleurir des société anonymes avec des capitaux ridicules dont le seul marché s’établit sur la crédulité de leur clients et des clients de leurs clients ? Quelque opérateur leur fournit bien un numéro ? Comme le titulaire d’un nom de domaine s’engage à respecter certaines règles (et la lutte contre les pourriels en fait partie), le titulaire d’un numéro d’appel devrait se voir sanctionner si son service ne sert manifestement qu’a encaisser les fruits d’une arnaque visant les populations les fragiles économiquement. Une arnaque qui est au SMS ce que le fishing est au courriel.

Le gouvernement pour répondre à ce problème a mis en place une plateforme où transférer vos SMS, certes pas surtaxée mais tout de même payante afin de garantir aux opérateurs un nouveau revenu dans le cadre d’une lutte contre leur propre malhonnêteté…ils n’ont pas su garantir leurs usagers contre les prestataires indélicats qu’ils rémunèrent ? Qu’à cela ne tienne, engraissons les encore en générant un flux de plusieurs dizaines milliers de SMS par mois !

Je crois que la satisfaction des actionnaires des opérateurs de télécommunications passe avant la protection la plus élémentaire du citoyen.


Laisser une réponse.

  • Inscription
  • *

    • Nuage de tags

    •  

      • 2016 (1)
      • 2015 (5)
      • 2013 (5)
      • 2011 (1)
      • 2010 (27)
      • 2009 (155)
      • 2008 (9)
    • ACTA