Blackout du Net en France

Posts Taggués avec ‘antiterrorisme’

Charlie Hebdo perd un lecteur occasionnel

je suis (abonné à) CharlieÇa fait longtemps que le gout de la caricature et de l’irrévérence me font acheter occasionnellement Charlie Hebdo. Au gré d’une couverture attirante ou d’un besoin de distraction, parfois même de la nécessité d’une soupape de décompression et d’autres fois sans raison particulière.

J’ai toujours ressenti sympathie et attirance pour ce petit journal politiquement tout à fait incorrect et le revendiquant. Mais voilà je n’irai plus au kiosque acheter Charlie… (suite…)




Le Casserole Day

le logo de la ligue ODEBILa ligue ODEBI lance un appel massif à tous les internautes pour le 28 janvier 2010.  Un appel à une manifestation géante sur Internet baptisée « Casserole Day ». Un investissement massif de tous les espaces de communication afin de dénoncer les casseroles qui trainent derrière tous les politiques qui prétendent restreindre les liberté individuelles sur Internet. Appel à dénoncer toutes les exactions commises par ceux qui pour défendre des intérêts privés veulent rayer du vocabulaire numérique les notions telles que partage, neutralité des réseaux, protection de la vie privée et imposer un filtrage, un fichage et des sanctions automatiques. (suite…)




SMS sous surveillance…

Numérama semble de plus en plus remplir sa mission de veille sur la protection de la liberté et de la vie privée de l’homme numérique…

Télécoms –
Une proposition de loi examinée ce mardi par l’Assemblée Nationale sur « les violences de groupes » prévoit de détecter les bandes ayant l’intention de commettre des violences, y compris par la surveillance des blogs et des SMS échangés par téléphones portables. (suite…)




Julien COUPAT dehors.

Depuis trois jours la rumeur enflait quand une possible libération de Julien COUPAT sur demande du juge d’instruction (vous savez le juge que Sarko veut faire sauter), le parquet de Paris ayant signifié son accord sous conditions, Julien est sorti hier de la santé.

La presse écrit déjà libre, elle est reprise par les politiques, tel Montebourg, qui se sentent revenir une âme de gardien des droits de l’homme.

Julien n’est pas libre :

  • Il est toujours poursuivi, et toujours selon les mêmes chefs d’accusation…ça ne vous choque pas que la justice renvoie dehors quelqu’un qu’elle poursuit pour être le chef présumé d’une présumée organisation présumée terroriste ?
  • Il n’a pas le droit de voir sa compagne : elle est aussi poursuivie dans cette affaire.
  • Il n’a pas le droit de quitter Paris.
  • Il ne peut donc pas rentrer chez lui (à Tarnac).
  • Il ne peut pas reprendre son travail, tenir une épicerie de campagne à distance n’est pas chose aisée…surtout pour aider les mamies à porter leurs cabas.
  • Il doit être présent sans délai à la moindre envie de la « justice ».

Julien est toujours poursuivi, comme ses camarades. La menace d’une condamnation pèse toujours sur sa tête.

Mais déjà la gauche parlementeuseaire demande des comptes, comme si l’obscénité de cette manipulation pouvait être appréciée dans son ensemble, comme si le préjudice pouvait être chiffré dès ce jour, comme si les poursuites, pour le moins farfelues, avaient été abandonnées.

Julien est dehors, en homme brimé, en homme traqué, en homme surveillé et vous voudriez que nous ne soyons plus révoltés ?

Le 7 juin ne vous trompez pas, les partis qui siègent dans les assemblées sont tous complices de cet vindicte politico-totalitaire.

Courage Julien.

…SchiJo




Citation

Surveillants, cantine, parties de foot dans la cour, emploi du temps, divisions, camaraderie, baston, laideur des architectures : il faut avoir séjourné en prison pour prendre la pleine mesure de ce que l’école, l’innocente école de la République, contient, par exemple, de carcéral.

Julien COUPAT

Tiré d’un entretien sur LeMonde.fr

Pour rappel l’insurrection qui vient est librement téléchargeable ici.




On est en guerre…

La troisième guerre mondiale sera civile

C’est devenu un credo, pas ma volonté. Une certitude que je ne pourrais démontrer et que je regrette.

Courrier Picard

Courrier Picard

Partout sur la planète le gouvernement financier mondialisé bafoue les principes les plus élémentaires d’humanité, nie tout ce qui fait d’un homme du 21ème siècle un être généralement civilisé et doué de raison.

En France le modèle républicain que nos ancètres ont mis 8 générations à construire est pulvérisé au rythme des faits divers dans un quotidien régionnal. L’exceptionnelle mise en valeur du showbiz politico financier n’a d’égal que l’infinie dénégation du statut de citoyen « libre, égal, frère » au quidam apte a subir toutes les brimades et les humiliations capables de sortir des cerveaux malades habitants les ministères et leurs serviteurs.

Rien ne saura jamais réparer les affronts subis par le peuple héritier des lumières.




Julien Coupat est toujours en détention…

Chez Libé

Chez Libé

La France détiens toujours son prisonnier politique. Déclaré coupable par la ministre de l’intérieur, alors que le dossier d’instruction est vide, Julien COUPAT vit en détention depuis le 11 novembre 2008.

Rien ne permet de relier effectivement Julien COUPAT aux actes de sabotages qui lui sont reprochés et abusivement qualifiés de terroristes ! Bien que la ministre de l’intérieur se soit vantée d’une longue surveillance et que l’instruction ait bénéficié de moyens tout à fait exceptionnels afin de charger les résidents de la ferme de Tarnac, le dossier reste vide. UN vide que n’arrive même pas à combler la retranscription d’une émission télé ou a été interviewé lGérard, le père de Julien.

Alors que des activistes anti-nucléaire en Allemagne revendiquent les sabotages, les pouvoirs publics français essayent par tout les moyens d’inventer la culpabilité d’un homme dont le plus grand tord a été de posséder un exemplaire d’un livre comprenant trop de mots de plus de 5 lettres pour pouvoir être compris par la tête ou les bras de notre état.

Il est de notre devoir de citoyen français d’exiger que cesse ces exactions qui bafouent et insultent le premier mot de notre devise, liberté : liberté pour Julien COUPAT, liberté et réparation.

Le gouvernement, l’interieur et la justice, ainsi que le chef de l’état sont coupables. Coupables de maintenir enfermé un innocent (jusqu’à preuve du contraire) derrière les barrreaux dans le seul but de destabiliser ce qui reste de gauche en France. Julien COUPAT est un prisonnier politique. Le chef de l’état et les ministères de l’intérieur et de la justice, avec la complicité de l’assemblée nationale, ramènent notre pays au niveau des pires dictatures que l’on nous montre à la télé en dénonçant leurs prisons politiques.

…Schijo




Si la solidarité devient un délit…

le site

le site

Nous demandons à être poursuivis pour ce délit !

Tel est l’appel à la mobilisation pour demain mercredi 8 avril 2009.

En effet, dans la France de Sarkozy la solidarité devient un délit. Là ou nous critiquions l’individualisme érigé en valeur, l’état institue l’altruisme en faute. Quand notre devise est autant bafouée l’article 35 doit être appliqué :

Article 35
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Cette journée de solidarité est donc à part entière une journée de défense et d’application de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.




Julien Coupat, déjà 166 jours…

C’est mon anniversaire aujourd’hui (je ne vous dirais pas mon age) et après la journée de taf, ce sera un jour de fête. Cette fête n’aura pas lieu sans une pensée pour Julien COUPAT, prisonnier politique en France depuis 166 jours. Les médias n’en parlent plus du tout alors on a parfois tendance à l’oublier…on a donc le devoir d’en parler nous-même.

Le point sur le vide abyssal du dossier d’instruction (Le Monde)

Edito du Monde le 17 mars

Le site du comité de soutien aux inculpés de Tarnac.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, l’insurrection qui vient est téléchargeable en PDF.

L\’insurection qui vient.




  • Nuage de tags

  •  

    • 2016 (1)
    • 2015 (5)
    • 2013 (5)
    • 2011 (1)
    • 2010 (27)
    • 2009 (155)
    • 2008 (9)
  • ACTA