Blackout du Net en France

Posts Taggués avec ‘economie’

A chaque fois !

Le 5 mai 2002 je pensais vraiment avoir touché le fond : imaginez l’ancien militant communiste déçu par une extrême gauche qu’il trouve bien trop timorée et conservatrice s’en allant voter pour Jacques Chirac, son bruit et son odeur, le candidat de la droite républicaine dure…

Oh je m’en suis posé des questions sur l’utilité et le bien fondé de ce vote. (suite…)




« Blogajo » assène !

Ouh ! Le méchant !

BlogaJo commente de temps à autre un article du Courrier-Picard…eh oui l’envie de s’étendre sur Internet n’apparaît pas subitement.

La rédaction du CourPic à remarqué un commentaire de BlogaJo sur son site. Ce commentaire concernait un article sur un « Putsch » au conseil municipal. Les commerçants amienois, poussés par on ne sait quel sentiment d’injustice, on en effet envahi une réunion du conseil municipal pour se plaindre de ne plus pouvoir, aussi facilement qu’avant, accéder jusqu’à la porte de leur magasin avec leur véhicule… (suite…)




Réforme des retraites ou comment sauver le chômage.

Qu’est-ce qui se passe ?

Le gouvernement français entends réformer le système des retraites. En effet le régime par répartition actuel est déficitaire depuis de nombreuses années. A l’origine, ce système créé juste après la seconde guerre mondiale a été dimensionné en fonction des besoins : une faible cotisation payée par beaucoup d’actifs permettait de financer de peu nombreux retraités. Le nombre de retraités augmente, la cotisation varie (trop) peu…les salaires n’évoluent plus…toutes les conditions sont réunies (volontairement ?) pour que le système s’écroule. (suite…)




Le Fakir informe !

capture du siteSi il y a des qualités qu’on ne peut nier au Fakir c’est bien d’avoir de la suite dans les idées, de faire preuve d’engagement et d’être persévérant comme de protéger farouchement son indépendance.

Le résultat de toutes ses qualités c’est qu’il est en passe de devenir un incontournable de l’information. Pas par une quantité d’information monstrueuse, pas par un sens du fait divers brûlant…par ce que cette indépendance et cette persévérance lui permettent de sortir des articles d’analyse, de réaliser de véritables investigations et pour finir de publier l’info qui fâche, celle qui fait tâche, celle qu’on voudrait garder loin de nous.

Le Fakir édite un Hors-Série intitulé « Le hold-up tranquille » et qui traite partage de valeur ajoutée. (suite…)




Le Casserole Day

le logo de la ligue ODEBILa ligue ODEBI lance un appel massif à tous les internautes pour le 28 janvier 2010.  Un appel à une manifestation géante sur Internet baptisée « Casserole Day ». Un investissement massif de tous les espaces de communication afin de dénoncer les casseroles qui trainent derrière tous les politiques qui prétendent restreindre les liberté individuelles sur Internet. Appel à dénoncer toutes les exactions commises par ceux qui pour défendre des intérêts privés veulent rayer du vocabulaire numérique les notions telles que partage, neutralité des réseaux, protection de la vie privée et imposer un filtrage, un fichage et des sanctions automatiques. (suite…)




Anti-loi du marché

La « loi du marché » dont on nous bassine sans cesse est censée équilibrer les forces entre celui qui a et celui veut, entre celui qui a un besoin et celui qui dispose de la ressource pour le satisfaire. Selon certains c’est même cette prétendue « loi du marché » qui serait garante de notre démocratie. (suite…)




Hadopi suffira-t-elle à sauver la 3G ?

Très bonne lecture sur Paris-Beyrouth :




EDF emprunte pour…se désendetter.

Mais si c’est vrai ! C’est Le Monde qui nous le dit dans l’article « EDF va lancer un emprunt de 1 milliard d’euros auprès des particuliers » au début du 2ème paragraphe « Il s’agit aussi pour le groupe français de se désendetter,(…) » c’est à lire (ou non) ici.

Jo.




TF1, le ministère de la culture, la drogue, les partouzes…

Lionel Tardy (UMP) : « A la place de Christine Albanel, je démissionne »

Invité ce mercredi matin de l’émission Ligne J@une produite par Arrêt sur Images, le député UMP Lionel Tardy a jugé que l’envoi par le cabinet de Christine Albanel d’un e-mail à la direction TF1 pour provoquer le licenciement de l’un de ses employés anti-hadopi montrait une « collusion qui est très très gênante » entre la chaîne et le gouvernement. « Si je suis à la place de Christine Albanel, je démissionne« , finit-il par lâcher.

Au moment où était tournée l’émission, les invités ne savaient probablement pas encore que le contenu du message envoyé par le cabinet avait été révélé par le Canard Enchaîné. « Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp« , avait écrit le directeur adjoint du cabinet de Christine Albanel.

Le ton du message laisse peu de doutes sur les intentions réelles du haut fonctionnaire, d’autant que comme le précise dans l’émission Claude Soula, journaliste du Nouvel Observateur, le mail a été envoyé à Jean-Michel Counillon, « directeur du lobby de TF1« .

« C’est l’homme qui est toujours à l’Assemblée Nationale, précise Soula avec les approbations de Lionel Tardy, qui est avec les députés. C’est l’homme qui fait voter les lois de TF1, c’est l’homme qui explique au ministère de la Culture ce que veut TF1 et en général le ministère de la Culture finit par appuyer ce que veut TF1, et les députés, qu’ils soient de droite ou de gauche, finissent par voter la loi« .

Une collusion d’autant plus dérangeante qu’il y a peu, le patron de TF1 International a retrouvé chez lui le corps d’un homme, semble-t-il mort par crise cardiaque d’un cocktail cocaïne-GHB après l’organisation d’une « partie fine ». L’homme en question ? Le chef du bureau de cabinet de Christine Albanel. Ce qui ressemblait au départ à une simple affaire privée prend aujourd’hui un tour un peu différent.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com
Sur LePost

Sur LePost




Appel de soutien depuis la Guadeloupe.

par Arsène Marie-Josephe

Mondialisation.ca, Le 11 février 2009

Chers compatriotes,

C’est un appel de soutien que je lance depuis la Guadeloupe.

Un collectif de 52 organisations {comprenant tous les syndicats, des groupements de mutuelle, des fédérations d’associations, les plus grosses associations de la Guadeloupe, le syndicat des transporteurs, les syndicats des stations de service, syndicat de pêcheurs, etc} a lancé un mouvement de grève depuis le 20 janvier 2009.

Des négociations on été engagées au World Trade Center, avec autour de la table de négociation, une représentation de l’ensemble des décideurs de la Guadeloupe :

– Le collectif : *Lyanag kont profitasyon* – Rassemblement contre les profiteurs

– Les élus : Conseil Régional – Conseil Général – Les maires – les Députés – Les Sénateurs

– Les socio professionnels : MEDEF – CGPME – CTPME – CCI – CES – etc

– L’Etat : Préfet de Région – Les Directeurs d’administration centrale

Suite à la lecture d’une note émise par le Secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, Yves JEGO, le Préfet de Région a décidé d’abandonner la table de négociations pour soi-disant se mettre à travailler.

Aujourd’hui, vendredi 30 janvier 2009, près de 60.000 personnes ont défilé dans les rues de Pointe à Pitre, afin de démontrer leur soutien au « kolectif », or les médias métropolitains, confisqués par SARKOZY, ne font guère écho de ce mouvement dont la substance est unique dans l’histoire de France; car, c’est la première fois qu’un telle manifestation arrive a créer un consensus de toutes les forces vives d’une Région et sans exclusive.

La Guadeloupe réclame la venue du Premier Ministre pour gérer une fin de cette crise. Or, le ministre de tutelle, en l’occurrence Monsieur JEGO, refusant de jouer son rôle légal, refuse de se rendre en Guadeloupe par peur de…

L’Etat Français s’est défaussé devant le peuple guadeloupéen qui a assisté en direct à la démission du gouvernement.

Les négociations étaient retransmises par 3 chaines de télévision locale, les téléspectateurs ont assisté au départ du Préfet qui a refusé de continuer les négociations, promettant de sévir en cas de dérapage.

17 Airbus ont débarqué depuis début janvier, avec près de 4000 militaires/gendarmes/CRS, armés jusqu’aux dents. Des chars d’assauts, des minutions, des cercueils en plastique, des vivres ont également été acheminés en même temps que ces forces de répression. Ce tel dispositif de guerre coûte 3 millions d’euros par jour au contribuable français. Les guadeloupéens auraient préféré que cet argent serve à résoudre quelques uns des 146 points de la plateforme de revendications.

L’Etat français a tiré sur la foule à plusieurs reprises en Guadeloupe : 1910 – 1925 – 1952 – 1967

En 1967, suite à un fort mouvement de grève, messieurs MESSMER, MARCELIN et DE GAULLE ont fait tirer sur la foule et tuer plus de 170 personnes – officiellement seuls 31 morts ont été déclarés par l’Etat.

Pendant que je rédige ce document, le gouvernement vient de décider de transférer les rédactions de RFO à Paris, les émissions locales ne seront plus produites localement.

Sarkozy se fabrique sa dictature par ses exactions, voilà que l’Outre-Mer revient 30 ans en arrière avec les pratiques coloniales.

Chers compatriotes, je vous demande de diffuser ce document par vos relais, il faut que toute la France sache que l’on se bat pour l’ordre juste et contre les profiteurs de toute nature.

* »La gwadloup cé tan nou – la gwadloup cé pa ta yo – yo bisyon fé sa yo vlé – a dan péyi en nou »

* /* »La Guadeloupe est à nous – la Guadeloupe n’est pas à eux – ils veulent faire ce qu’ils veulent – dans notre pays. »

Le 7 février 2009.

Articles de Arsène Marie-Josephe publiés par Mondialisation.ca

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12256

Cet article est qualifié de rumeur par plusieurs sources proches du pouvoir ou des grands médias. Je ne me prononcerais pas sur son athenticité car ma vue ne porte pas jusque vers ces territoires lointains (par la géographie, pas par l’état social). Ce qui reste certain c’est que les faits historiques qui sont mentionnés sont vrais et facilement vérifiables…pourquoi en serait-il autrement pour le reste ? Après tout quand un escadron de gendarmes est envoyé bruler les paillotes en Corse l’état n’est pas non plus prompt à le reconnaitre.

Schijo




La crise…

Le pétrolier français Total a dégagé en 2008 le plus gros profit jamais réalisé par un groupe français, à 13,9 milliards d’euros, grâce aux prix élevés du pétrole brut, et malgré un recul de son activité au 4e trimestre, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué. Le bénéfice net ajusté du groupe a progressé de 14% sur l’année.

Eco89




Contractions, contractions…

Il fut un temps où nous aurions parlé de récession…mais voilà que les économistes et politiques post-rupture sarkostique dans leur novlangue ont accouché du terme contraction…comme pour nous signifier un état passager annonçant un heureux évènement…

Donc après plusieurs trimestres de récession contraction, l’année 2009 s’annonce encore en « contraction ». Voilà une gestation digne d’une éléphante qui tranche bien avec la brutalité du concept de rupture prônée par celui qui critiquait l’analogie avec les éléphants des responsables du parti adverse.

Pour ma part je continuerait à parler de récession pour les derniers trimestres 2008 ainsi que pour l’année 2009.

Un article d’un journal qu’on ne peut accuser d’être trop critique vis-à-vis du pouvoir actuel

Schijo




  • Nuage de tags

  •  

    • 2016 (1)
    • 2015 (5)
    • 2013 (5)
    • 2011 (1)
    • 2010 (27)
    • 2009 (155)
    • 2008 (9)
  • ACTA