Blackout du Net en France

Posts Taggués avec ‘politique’

A chaque fois !

Le 5 mai 2002 je pensais vraiment avoir touché le fond : imaginez l’ancien militant communiste déçu par une extrême gauche qu’il trouve bien trop timorée et conservatrice s’en allant voter pour Jacques Chirac, son bruit et son odeur, le candidat de la droite républicaine dure…

Oh je m’en suis posé des questions sur l’utilité et le bien fondé de ce vote. (suite…)




Charlie Hebdo perd un lecteur occasionnel

je suis (abonné à) CharlieÇa fait longtemps que le gout de la caricature et de l’irrévérence me font acheter occasionnellement Charlie Hebdo. Au gré d’une couverture attirante ou d’un besoin de distraction, parfois même de la nécessité d’une soupape de décompression et d’autres fois sans raison particulière.

J’ai toujours ressenti sympathie et attirance pour ce petit journal politiquement tout à fait incorrect et le revendiquant. Mais voilà je n’irai plus au kiosque acheter Charlie… (suite…)




Souvent droite varie

Je ne sais pas si vous vous souvenez…

Au début du, déplorable mais heureusement unique, quinquennat Sarkozy tout un train de réformes a été mis en marche non sans contestation. A l’époque la réponse universelle des partisans de la droite bête était invariable : « C’était dans le programme du candidat, il a été élu, donc il a mandat pour le faire, les français sont donc pour puisqu’il ont voté pour lui… ».

Puis vint la défaite…et avec elle la succession…

Un autre président qui lui aussi est un ex-candidat et comble de la similitude : lui aussi avait un programme et celui-ci aussi contenait des réformes. On aurait donc pu s’attendre (suite…)




Question du jour

Être contre le mariage gay…c’est être pour le mariage triste ?

Non parcequ’à voir la tronche de ceux qui ont défilé hier…je me suis posé la question….




41 pays approuvent le rapport de l’ONU sur la liberté et Internet. Pas la France

Qui parle encore de démocratie en nos douces contrées ?

41 pays approuvent le rapport de l’ONU sur la liberté et Internet. Pas la France.




Meeting de soutien aux cheminots le 25 octobre 2010 à Longueau

Il a fallu les gaz lacrymos et les matraques pour dissoudre ce miracle, jeudi soir : disperser les centaines de salariés, de cheminots, d’enseignants, d’étudiants qui tenaient les ronds-points de la Zone industrielle.

Désormais, sur Amiens, les cheminots se sentent bien seuls à leur deuxième semaine de grève. « Il faut tenir, c’est maintenant ou jamais ! », estiment-ils néanmoins. Et ils attendent que les profs à leur tour, les agents de la Ville, les ouvriers, les éboueurs, les chauffeurs de bus, les étudiants, etc. bloquent le pays avec eux. « Maintenant ou jamais ! »

Parce que si les cheminots cèdent, les gars des raffineries lâcheront aussi et le tapis rouge sera déroulé devant Sarkozy pour briser les acquis sociaux. Après les retraites, ils rogneront aussi sur nos congés payés, les 35 heures, la sécu, les allocations chomage, etc.

Alors, en accord avec eux, fait avec eux, nous vous invitons à un grand meeting de soutien aux cheminots dans leur ville, à Longueau. Venez nombreux, invitez vos copains, vos collègues, et c’est de là que partira, ce lundi soir, à Amiens, une solidarité entre professions. Que nous aidions de nouveaux secteurs à se mettre en grève.

Dans beaucoup d’esprits, le fruit est mûr : cueillons-le ensemble ! Faisons d’Amiens, nous le pouvons, un point de résistance dont nous serons fiers ! Venez lundi, et vous pourrez dire « J’y étais ! »

Et à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Le PDF de l’affiche




« Blogajo » assène !

Ouh ! Le méchant !

BlogaJo commente de temps à autre un article du Courrier-Picard…eh oui l’envie de s’étendre sur Internet n’apparaît pas subitement.

La rédaction du CourPic à remarqué un commentaire de BlogaJo sur son site. Ce commentaire concernait un article sur un « Putsch » au conseil municipal. Les commerçants amienois, poussés par on ne sait quel sentiment d’injustice, on en effet envahi une réunion du conseil municipal pour se plaindre de ne plus pouvoir, aussi facilement qu’avant, accéder jusqu’à la porte de leur magasin avec leur véhicule… (suite…)




Réforme des retraites ou comment sauver le chômage.

Qu’est-ce qui se passe ?

Le gouvernement français entends réformer le système des retraites. En effet le régime par répartition actuel est déficitaire depuis de nombreuses années. A l’origine, ce système créé juste après la seconde guerre mondiale a été dimensionné en fonction des besoins : une faible cotisation payée par beaucoup d’actifs permettait de financer de peu nombreux retraités. Le nombre de retraités augmente, la cotisation varie (trop) peu…les salaires n’évoluent plus…toutes les conditions sont réunies (volontairement ?) pour que le système s’écroule. (suite…)




A propos des grêves de transports en commun…

Ça m’a toujours trop saoulé d’entendre les usagers/clients se plaindre des grêves et se positionner en victime comme on nous les montre toujours lors de ces mouvements sociaux.

Par définition un gréviste n’empêche personne d’aller travailler. Il cesse de travailler. Dans le cas d’un chauffeur de bus : il cesse de transporter les autres jusque leur travail.

Il est toujours facile de se plaindre d’être empêché de ci, de ça quand des salariés veulent défendre leurs droits. Il est moins facile d’essayer de comprendre les difficultés de l’autre.

Si un chauffeur de bus doit s’empêcher de cesser le travail pour ne pas empêcher l’usager/client de se rendre au sien : il s’empêche de défendre ses droits.

La victimisation (prise en otage, etc…) de l’usager/client empêche le salarié de se défendre.
A savoir si être empêché de se rendre facilement sur son lieu de travail est plus ou moins grave qu’être empêché de défendre ses droits…chacun jugera en fonction de ses propres valeurs.

Une autre solution serait d’être davantage solidaire au quotidien et d’essayer de comprendre les difficultés rencontrés par les travailleurs dont dépend notre bien être…mais ça n’est pas à la mode.

Jo.




Le Fakir informe !

capture du siteSi il y a des qualités qu’on ne peut nier au Fakir c’est bien d’avoir de la suite dans les idées, de faire preuve d’engagement et d’être persévérant comme de protéger farouchement son indépendance.

Le résultat de toutes ses qualités c’est qu’il est en passe de devenir un incontournable de l’information. Pas par une quantité d’information monstrueuse, pas par un sens du fait divers brûlant…par ce que cette indépendance et cette persévérance lui permettent de sortir des articles d’analyse, de réaliser de véritables investigations et pour finir de publier l’info qui fâche, celle qui fait tâche, celle qu’on voudrait garder loin de nous.

Le Fakir édite un Hors-Série intitulé « Le hold-up tranquille » et qui traite partage de valeur ajoutée. (suite…)




Le libre, un phénomène en expansion

Logo ArtLibre : copyleft attitudeUne présentation d’Isabelle Vodjdani, initialement prévue à la Cité des sciences et de l’industrie pour l’exposition « Contrefaçon », finalement supprimée de l’exposition à la suite d’une décision de l’INPI, partenaire principal de l’exposition.

Dans le cadre du droit d’auteur qui protège les créations littéraires et artistiques, un nombre croissant d’auteurs choisissent de mettre leurs œuvres à la disposition du public avec un type de contrats bien spécifiques qu’on appelle des licences libres. Ces licences autorisent quiconque à diffuser des copies de l’œuvre. Elles l’autorisent également à publier sous sa propre responsabilité d’auteur des versions modifiées de l’œuvre. Ces autorisations sont assorties de deux conditions : (suite…)




Apéro interdit !!!

capture article courrier picardCeux qui me lisent depuis un moment comme ceux qui me connaissent personnellement savent qu’une des rares choses qui me débecte plus qu’une beuverie générale est l’interdiction de cette beuverie sous des prétextes tordus.

La préfecture a décidé d’interdire l’apéritif géant organisé à Amiens par des membres de Facebook (encore un truc que je n’aime pas…décidément). Pour cette interdiction on argumente sur les débordements constatés dans d’autres villes : « Des initiatives semblables dans d’autres villes ont donné lieu à de graves débordements » indique en effet la préfecture… (suite…)




No Sarkozy Day – samedi 27 mars 2010

logo NSDInconséquence politique, échec économique, casse sociale, rupture du pacte républicain, atteinte à l’égalité des chances, politique de la peur, stratégie de la division, lois liberticides, pratiques autocratiques du pouvoir, favoritisme, népotisme, manipulations médiatiques, ingérences judiciaires, collusion avec le monde des affaires et les forces de l’argent…

Nous avons tous nos raisons pour nous opposer à Sarkozy et à son clan, pour résister au sarkozysme. Mais ce président sans envergure, effrayé par le peuple, prend grand soin de le tenir à l’écart, muselant au besoin sa parole derrière des cordons de CRS. (suite…)




ACTA, 10 ans après… |Korben

Un zoli, mais effrayant, texte de Korben :

Comme tous les matins, je me suis levé et je me suis posé sur mon balcon pour écouter le chant des oiseaux et le vent dans les buissons… Nous sommes en 2020 et cela fait 5 ans que je n’ai plus entendu une seule note de musique. Chaque note a été brevetée par des sociétés privées en 2019 et du coup la musique est devenue impossible à écrire sous peine de poursuites judiciaires… Alors oui, j’écoute le chant des oiseaux car même si régulièrement les chasseurs de la SACEM les capturent pour les modifier génétiquement afin d’inhiber l’instinct de chanter de ces petites êtres volants, ils sont encore trop nombreux pour être réduits au silence.

Depuis que mon pays, la France, que j’aime tant, a signé ce fameux traité ACTA en 2010, j’ai vu tomber une à une mes libertés…

Lire la suite sur le blog de Korben.




No Sarkozy Day

C’est la mode des « Day » en ce moment…alors que ce jour se tient le « Casserole Day » contre les malhonnêtes attaquants des libertés numériques, le 27 mars sera un autre « Day » :

Le « No Sarkozy Day »

– Appel au peuple –

Inconséquence politique, échec économique, casse sociale, rupture du pacte républicain, atteinte à l’égalité des chances, politique de la peur, stratégie de la division, lois liberticides, pratiques autocratiques du pouvoir, favoritisme, népotisme, manipulations médiatiques, ingérences judiciaires, collusion avec le monde des affaires et les forces de l’argent…

Nous avons tous nos raisons pour nous opposer à Sarkozy et à son clan, pour résister au sarkozysme. Mais ce président sans envergure, effrayé par le peuple, prend grand soin de le tenir à l’écart, muselant au besoin sa parole derrière des cordons de CRS. (suite…)




  • Nuage de tags

  •  

    • 2016 (1)
    • 2015 (5)
    • 2013 (5)
    • 2011 (1)
    • 2010 (27)
    • 2009 (155)
    • 2008 (9)
  • ACTA