Blackout du Net en France

Posts Taggués avec ‘travail’

Réforme des retraites ou comment sauver le chômage.

Qu’est-ce qui se passe ?

Le gouvernement français entends réformer le système des retraites. En effet le régime par répartition actuel est déficitaire depuis de nombreuses années. A l’origine, ce système créé juste après la seconde guerre mondiale a été dimensionné en fonction des besoins : une faible cotisation payée par beaucoup d’actifs permettait de financer de peu nombreux retraités. Le nombre de retraités augmente, la cotisation varie (trop) peu…les salaires n’évoluent plus…toutes les conditions sont réunies (volontairement ?) pour que le système s’écroule. (suite…)




A propos des grêves de transports en commun…

Ça m’a toujours trop saoulé d’entendre les usagers/clients se plaindre des grêves et se positionner en victime comme on nous les montre toujours lors de ces mouvements sociaux.

Par définition un gréviste n’empêche personne d’aller travailler. Il cesse de travailler. Dans le cas d’un chauffeur de bus : il cesse de transporter les autres jusque leur travail.

Il est toujours facile de se plaindre d’être empêché de ci, de ça quand des salariés veulent défendre leurs droits. Il est moins facile d’essayer de comprendre les difficultés de l’autre.

Si un chauffeur de bus doit s’empêcher de cesser le travail pour ne pas empêcher l’usager/client de se rendre au sien : il s’empêche de défendre ses droits.

La victimisation (prise en otage, etc…) de l’usager/client empêche le salarié de se défendre.
A savoir si être empêché de se rendre facilement sur son lieu de travail est plus ou moins grave qu’être empêché de défendre ses droits…chacun jugera en fonction de ses propres valeurs.

Une autre solution serait d’être davantage solidaire au quotidien et d’essayer de comprendre les difficultés rencontrés par les travailleurs dont dépend notre bien être…mais ça n’est pas à la mode.

Jo.




Le Fakir informe !

capture du siteSi il y a des qualités qu’on ne peut nier au Fakir c’est bien d’avoir de la suite dans les idées, de faire preuve d’engagement et d’être persévérant comme de protéger farouchement son indépendance.

Le résultat de toutes ses qualités c’est qu’il est en passe de devenir un incontournable de l’information. Pas par une quantité d’information monstrueuse, pas par un sens du fait divers brûlant…par ce que cette indépendance et cette persévérance lui permettent de sortir des articles d’analyse, de réaliser de véritables investigations et pour finir de publier l’info qui fâche, celle qui fait tâche, celle qu’on voudrait garder loin de nous.

Le Fakir édite un Hors-Série intitulé « Le hold-up tranquille » et qui traite partage de valeur ajoutée. (suite…)




Il y a parfois…

Des sondages qui redonnent le sourire :

une capture de résultat de sondagesCertains me rétorqueront que vu le faible nombre de votants ce n’est pas représentatif, qu’importe : cette image m’ a fait du bien : bonne grève à tous.

Que cela ne vous fasse pas oublier que se tient samedi 27 le « No Sarkosy Day« .

Jo.




Bourreau-TF1 : Le cabinet d’Albanel voulait bien la tête de l’employé !

Fallait-il encore prouver la malhonnêteté et l’instinct de vindicte de ce gouvernement ?



Le Canard Enchaîné daté de ce mercredi a pu mettre la main sur le mail envoyé par le cabinet de Christine Albanel à la direction de TF1. Il est accablant pour la ministre :


« Bonjour,
Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp.
Cordialement
« 


Le Canard précise que cette missive, façon courrier anonyme, est signée de Christophe Tardieu, le directeur adjoint du cabinet de Christine Albanel. Adressé à Jean-Michel Counillon, secrétaire général et directeur des affaires juridiques de TF1, le message était suivi de la copie du mail envoyé par Jérôme Bourreau à la députée UMP Françoise de Panafieu.


« Counillon n’est pas long à réagir« , raconte le Canard. « Pourquoi la Une de Martin Bouygues devrait-elle compter dans ses rangs un traître à la cause sarkoyste ? Le sort de Jérôme Bourreau, 31 ans, est aussitôt scellé« .


Interrogée hier à l’occasion des questions au gouvernement, Christine Albanel avait indiqué que l’e-mail avait été envoyé à TF1 « sans aucune demande de sanction, mais pour information« . Une drôle de manière d’informer.


Interrogé par Numerama, Jérôme Bourreau nous a confié mardi que la direction de TF1, en lui notifiant son licenciement, lui avait avoué que les pressions du cabinet de Christine Albanel étaient trop fortes pour le laisser en poste. De son côté, Christophe Tardieu a été suspendu pour un mois. Concrètement, il n’a plus de chauffeur, plus de prime, mais conserve son traitement d’inspecteur des Finances. En somme, un mois de vacances offert par la maison.


Mardi, en séance, les députés socialistes ont exigé la démission de Christine Albanel.


Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com




Schijo adhère et vous ?

Syndicat Pouet-Pouet

Bannière SPP

Bannière SPP

Pour la défaite assurée le 19 mars, le syndicat Pouet-Pouet appelle à la non-reconduction immédiate et de façon illimitée de la grève générale. Diffusez la sainte parole du SPP, faites-vous en l’apôtre ! Adhérez : crc.contact@gmail.com

Schijo




Il casse la Barack !

Raisonner l’économie est-ce possible ? Conditionner les aides de l’état, est-ce possible ? Barack Obama a annoncé son intention de limiter les revenus des patrons des entreprises recevant des aides publiques à 500 000 $ annuels. Voilà qui soulève un véritable tollé en France ou le patron bien plus encore qu’un dieu ne saurait se voir poser des conditions ou des restrictions à sa pleine jouissance du bien collectif…

De Pari-sotte à S(ou G)eux, donc de la sainte protectrice des patrons à l’organe de presse du patronat (déguisé en magazine économique) tout le monde crie son indignation…mais après tout quel mal y aurait-il a ramener l’écart entre les plus hauts et les plus bas revenus à un rapport plus raisonnable ? Si l’on interroge les français la majorité d’entre eux se prononcent pour un rapport compris entre 1/10 et 1/20…quand dans la réalité ils rêvent tous de toucher 400 fois plus qu’un SMIC comme la moyenne des dirigeants du CAC40 (officiellement et sans compter la Suisse, Monaco, le Luxembourg, les Caïmans, etc…).

500 000 $ annuels, c’est environ 32 SMICs français, ce qui n’est tout de même pas rien…

Après avoir crié au scandale, la représentante de la CGT des patrons (car c’est ce qu’est avant tout le MErDEF), tente aujourd’hui de soutenir sa thèse…allez en français et en intégralité dans le texte car ça vaut son pesant d’or :

« C’est le risque que partent des hommes ou des femmes qui sont peut-être pour partie responsables du drame économique actuel. Mais qui sont aussi les plus compétents pour mettre en place les solutions » (La Tribune du jeudi 5 février)

Sans commentaire…




Licenciée pour avoir envoyé des mails personnels…

L’AFP nous l’apprend : le tribunal des prud’hommes d’Angers (sans doute encore une référence de justice et d’humanité autant que de modernité) confirme le licenciement d’une assistante de gestion pour l’envoi de 156 courriels personnels en deux mois depuis son lieu de travail : « l’Association de gestion et de comptabilité du Maine-et-Loire ».

  • Licenciée pour abus de mails personnels au bureau, l’employée fait appel

    04/02/2009-[12:58] – AFP

    ANGERS, 4 fév 2009 (AFP) – Une jeune femme, licenciée pour avoir envoyé 156 courriels personnels en deux mois depuis son lieu de travail et qui a échoué vendredi à faire condamner ce licenciement devant le conseil des prud’hommes d’Angers, a décidé de faire appel, a annoncé mercredi son avocate.

    « Tout le débat tourne autour de +l’utilisation abusive de la messagerie internet de l’entreprise à des fins personnelles+ », épinglée dans le jugement en premier ressort, a indiqué l’avocate de l’employée, Me Brigitte Sublard, jointe au téléphone par l’AFP. « Qu’est-ce qu’on veut dire par +utilisation abusive+’ Y a-t-il des quotas de courriers personnels’ Quels quotas’ », a interrogé l’avocate, qui souligne que « la jeune femme n’a jamais été avertie du fait qu’elle faisait trop de courriels » avant d’apprendre son licenciement. Lors de l’audience le 4 juin 2008, la jeune femme avait fait valoir qu’elle « avait besoin de dialoguer avec sa mère après le décès de son compagnon ». L’assistante de gestion, licenciée en mai 2007, réclame 26.000 euros de dommages et intérêt de son ex-employeur, l’Association de gestion et de comptabilité du Maine-et-Loire, pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse ». Le juge départiteur du conseil des prud’hommes d’Angers a reconnu dans son jugement qu’on pouvait utiliser occasionnellement la messagerie à des fins personnelles, tout en estimant qu’on pouvait reprocher à la salariée « la fréquence et l’importance en volume de telles communications ».

156 mails en deux mois, ça fait à raison de 20 jours de travail par mois, un peu moins de 4 mails par jour…comment peut-on en envoyer aussi peu ? A moins d’être aussi nul au clavier qu’un membre de conseil de prud’hommes, le mystère reste entier…

Un conseil à tous : adresse gmail, connexion sécurisée via l’adresse « https://mail.google.com » et que les employeurs juges et législateur rétrogrades aillent se faire voir dans un autre siècle. Pour ceux qui ont quelquechose contre google…d’autres webmails proposent une connection en « https », à vous de les trouver.

Quel pays de vieux cons…




“L’Europe m’a changé…”

Une fois de plus nul n’aura échappé à l’apparition d’une grande réthorique marxiste dans le discours d’un droitiste.

L’omniprésident de nos voisins français l’a dit à propos de son mandat de président de l’Europe (cette multinationale dont nous sommes aussi voisins), il est très fier d’avoir pu changer l’Europe et reconnais :

«je pense que cette présidence m’a changé»

Ni lui, ni ses plumes ne peuvent ignorer qu’il s’agit de la définition du travail selon Marx :

«Une interaction entre l’homme et son environnement»

Car si dans un travail l’homme réussit à changer son environnement, le travail implique aussi une action sur l’homme, toujours selon Marx, ce qui signifie que l’on ressort du travail après avoir subit une action de environnement, laquelle action entraine un changement dans notre état d’être humain.

Sarkozy est donc venu hier soutenir les théories marxistes, par sa déclaration d’avoir été changé par la présidence de l’Europe, travail qu’il a fourni pendant 6 mois (vivement la retraite, hein ?)…

Je ne sais pas si le travail de Marx ne pouvait subir pire injure que d’être ainsi démontré par le plus…(le lecteur complètera selon son humeur personnelle)

A quand la prochaine surprise ?

Schijo…




Non-droit à l’image…

Pour commencer, une devinette :

Quelle est la différence entre une démocratie et une dictature ? (réponse en bas de l’article)

C’est une dépêche de l’AFP qui nous l’apprend…une fois n’est pas coutume…

Deux de leurs photographes se sont vus livrés à la vindicte de compagnies républicaines de (d’in)sécurité. Alors qu’ils couvraient la manifestation  lycéenne de Lyon mardi 16, ces derniers ont été sommés par les policiers d’arrêter de prendre des photos et ils ont du effacer les clichés déjà réalisés. Si déjà ces faits devraient tous nous inquiéter au plus haut point, le pire est qu’il aura falu une démarche de l’intersyndicale et de la SDJ pour que l’AFP révèle ces faits. Lesquels se sont bien passés de nous rappeler qu’aujourd’hui on ne trouve plus de journalistes capables de refuser d’obtempérer à ce type d’orde abusif.

On aurait pu penser qu’une entreprise de presse d’une telle envergure mettrait un point d’honneur à défendre ses honnêtes travailleurs qui vont chercher l’information sur le terrain et nous rapportent ce qui reste le plus difficile de faire mentir : des clichés. Mais non aujourd’hui les patrons de presse, et ce quels qu’ils soient ont très bien intégré l’autocensure qui leur a été demandée, ils taisent toute information qui pourrait conduire à penser qu’il existerait aujourd’hui en France un genre de censure…alors si ce n’était la pression syndicale nul n’aurait été informé que les CRS ont aujourd’hui le pouvoir de choisir quelles images d’une manifestation seront publiées.

On comprend bien quel est le but de priver les citoyens des images des manifestations lycéennes…il serait dommage qu’ils puissent constater d’eux-même la mobilisation et la non-violence de ces jeunes. Il sera ainsi beaucoup plus facile de dire au 20 heures que la violence est encore montée d’un cran, depuis le temps que ce refrain nous est répété elle doit avoir atteint de ces sommets…un article sur rue89.

Pour la réponse à la devinette :

Dans une démocratie un journaliste obéit quand on lui dit de fermer sa gueule.

Schijo…

Petite mise à jour : Rue89 en parle ici




  • Nuage de tags

  •  

    • 2016 (1)
    • 2015 (5)
    • 2013 (5)
    • 2011 (1)
    • 2010 (27)
    • 2009 (155)
    • 2008 (9)
  • ACTA